Mon panier

Votre panier est vide

Continuer mes achats

Quels sont les effets de la méditation sur le cerveau ?

Ces dernières années, la méditation fait de plus en plus parler d'elle. Il semble normal que cette pratique séduise de plus en plus quand on connaît tous ses bienfaits sur notre corps et notre esprit. Aujourd’hui, les scientifiques et le progrès des neurosciences ont permis de démontrer que la méditation a également des effets sur la structure et le fonctionnement du cerveau humain. Que nous apprennent ces études sur les liens entre méditation et cerveau ? On a décrypté les recherches pour vous.

Des études scientifiques prouvent les effets bénéfiques de la méditation sur le cerveau

Le nombre d’études scientifiques sur la méditation, notamment la pleine conscience, n’ont fait qu’augmenter ces dernières années. Au cours de ces analyses, les scientifiques se sont interrogés sur les effets de la pratique méditative sur le développement et le fonctionnement du cerveau. Tous soulignent des effets bénéfiques sans ambiguïté. La méditation de pleine conscience a une influence positive sur la santé physique et mentale ainsi que sur les performances cognitives.


Parmi les travaux les plus reconnus , on trouve ceux du neurologue belge Steven Laureys, professeur de clinique au centre du cerveau au CHU de Liège. Il a étudié, par imagerie, le cerveau de Matthieu Ricard, moine bouddhiste et scientifique, et en a publié un livre très accessible, montrant tous les bienfaits de la méditation sur notre esprit.


Que se passe-t-il dans notre cerveau quand on médite ?

Steven Laureys a mesuré l’activité du cerveau de Matthieu Ricard au repos et lors de la méditation. Le cerveau est un organe qui ne se repose jamais. Il y a donc constamment une activité électrique.


Mais concernant la méditation ? A priori, on pourrait dire que méditer consiste à ne penser à rien. C’est une idée reçue complètement fausse, car c’est même tout le contraire. L‘activité dans le cerveau est augmentée. Méditer ne revient pas à ne penser à rien. La méditation consiste à s’attarder sur toutes nos pensées qui vont et qui viennent, dans un travail d’observation, de focalisation et d’attention sur ces pensées.


Le cerveau est un organe malléable. Il se modifie avec le temps grâce à une certaine plasticité. 


La méditation de pleine conscience contribue à modifier le cerveau et les effets se manifestent principalement à 2 niveaux :

- Tout d’abord sur la structure même du cerveau : la pratique de la méditation se traduit par un épaississement de la matière grise dans certaines régions du cerveau. Des zones déterminantes dans le contrôle de l’attention (le cortex cingulaire antérieur), la prise de décision (cortex cérébral préfrontal), la mémoire et les émotions (hippocampe) et la gestion de la douleur (cortex insulaire). Ces zones, très sollicitées par la méditation, sont alors stimulées.

- La méditation permet aussi un renforcement de la matière blanche par une augmentation des connexions et une accélération des informations, notamment entre les 2 hémisphères.

yoga

L’importance de l’entraînement

Le cerveau n'est pas un muscle, mais il reste malléable et peut répondre favorablement à un « entraînement ». On peut le comparer aux muscles stimulés, entraînés et développés grâce à des séances de sport régulières. Pratiquer la méditation permet donc de « muscler » telle ou telle zone de son cerveau.


Pas la peine d’être un expert en méditation. Des études prouvent d’ailleurs qu’en méditant simplement 20 minutes par jour, il est possible d’en ressentir les effets positifs sur les émotions et les comportements et qu’il y a déjà des changements apparents au niveau de la structure du fonctionnement du cerveau.


Pour vous aider à méditer quotidiennement, l’accompagnement peut être utile. La méditation guidée est une pratique de plus en plus répandue, qui a aussi contribué à la démocratisation de cette méthode. Se faire aider par une voix extérieure lors des séances est souvent une source d’encouragement. La box de méditation Morphée est justement un objet propice à la méditation. Elle permet de combiner 210 séances différentes pour vous laisser un large choix.


Méditation et cerveau : des bénéfices au quotidien

Plus concrètement, voici les réponses que peut offrir la méditation en lien avec l’activité du cerveau.


Méditer pour calmer l'activité du cerveau


Une des principales vertus de la méditation est d’apporter sérénité et calme. Cela fonctionne aussi au niveau de l'activité du cerveau.


Méditer apaise et aide notre esprit à se poser, c’est-à-dire à moins vagabonder de pensée en pensée. Si vous avez déjà été confrontés aux ruminations incessantes de votre cerveau, si ces épisodes vous stressent, la méditation est un bon remède pour se sentir mieux rapidement. 


Avec un nombre de pensées plus restreintes dans votre cerveau (ou des pensées davantage canalisées), vous avez de grandes chances de retrouver plus de calme au quotidien.


Une aide à la concentration


Les enfants ne sont pas les seuls à rencontrer des difficultés de concentration. Les adultes en souffrent aussi, qu’ils soient ou non sujets à des troubles du déficit de l'attention. Les problèmes de concentration peuvent aussi être passagers, liés à la fatigue, au stress, au surmenage.


La méditation améliore nos capacités de concentration. Quand on sait qu’un des objectifs de la pratique méditative est de pouvoir focaliser toute son attention sur une idée, un objet ou une activité, il n’est guère étonnant que la pratique régulière amène de significatives améliorations sur ce point, aussi bien au travail qu'à l'école.


La méditation contribue à la réussite scolaire


Les bienfaits de la méditation se constatent et sont prouvés auprès des enfants, notamment pour leur réussite scolaire. Méditer les aide de 2 façons principales :


- Si la méditation améliore nos performances cognitives, s’il est possible de stimuler notre cerveau et notre matière grise grâce à cette pratique, alors imaginez ce que cela peut donner sur des cerveaux en plein développement et en pleine croissance comme celui des enfants.


- Incorporer la méditation dans le cadre scolaire contribue aussi à aider les enfants dans leur gestion du stress et des émotions. Or, une meilleure gestion émotionnelle améliore leur bien-être général, leur confiance en eux, ce qui engendre un cercle vertueux dans l’éveil et le comportement.



Avec Morphée, endormez-vous facilement, rapidement et profitez d'un sommeil profond et réparateur.


Morphée contient plus de 210 séances de méditation et sophrologie réalisées par des professionnels du sommeil. 


Les séances s’écoutent au coucher ou lors de réveils nocturnes.


Découvrez les avis sur Morphée