Mon panier

Votre panier est vide

Continuer mes achats

8 questions courantes autour de la pratique de la méditation !

Même si la méditation se démocratise de plus en plus, elle n’en reste pas moins source de nombreuses questions. La pratique est à la fois mystérieuse et pleine de promesses. Mieux la comprendre avant de commencer les séances parait tout à fait normal et légitime. On vous donne un avant-goût avec des réponses aux questions les plus courantes autour de la pratique de la méditation.

1. Quel est le meilleur moment pour méditer ?

Il y a deux moments parfaits dans la journée pour méditer : le matin au réveil, et le soir.

La pratique de la méditation du matin présente de nombreux avantages. Notre esprit n’est pas encore pollué par les événements de la journée. Quant à notre corps et notre cerveau, ils sont frais et reposés pour accueillir ce rituel.

Méditer dès le lever, même quelques minutes, permet aussi de se préparer à affronter la journée avec sérénité, surtout si vous savez que des difficultés vous attendent.


À l’inverse, méditer le soir favorise le retour au calme et l’endormissement. C’est une technique qui convient très bien si vous souffrez de troubles du sommeil et si vous cherchez à mieux dormir.


La méditation est une pratique qui nécessite de prendre un moment pour soi. Pour qu’elle reste un plaisir et suscite l’envie, la contrainte n’est donc pas la bienvenue. Alors, la question « y a-t-il un moment idéal pour méditer ? » n’a pas réponse toute faite. Cela dépend de vous, de votre rythme, de vos envies…

Être régulier dans la pratique de la méditation est la clé ! C’est ainsi que vous sentirez tous les bénéfices. Les exercices quotidiens, même courts, sont les bienvenus.

2. Combien de temps doit durer une séance ?

Si vous êtes débutant, il est recommandé de vous fixer des séances de maximum 5 minutes (ou même moins). Si vous avez des objectifs trop ambitieux, vous risquez de ne pas pouvoir vous y tenir, soit par manque de temps, soit par difficulté. Ce qui peut être source de frustration. Une fois que vous êtes familiarisé avec des séances de 5 minutes, vous pouvez alors augmenter progressivement la durée.

Avec Morphée, vous êtes libre de choisir la durée de votre séance : 8 ou 20 minutes. Vous n’avez qu’à sélectionner votre option préférée en tournant la clé.

Conseil pour trouver le temps de méditer : instaurer une routine. Dans la pratique de la méditation, l’importance de la régularité est particulièrement soulignée. Pour éviter de perdre la motivation ou d’« oublier » votre séance à cause des activités quotidiennes, il est conseillé d’ancrer vos séances dans une routine quotidienne. Méditez toujours à la même heure pour que cela devienne une habitude et un réflexe.

3. Peut-on méditer en groupe ?

La pratique de la méditation reste très individuelle et personnelle. Toutefois, il est tout à fait possible de méditer en groupe. Vous y trouverez peut-être certains avantages :

  • Le collectif entretient la motivation ;
  • avoir un lieu et une heure de rendez-vous nous astreint à respecter ce moment planifié ;
  • il est parfois intéressant de vous éloigner de votre environnement habituel, afin d’être beaucoup plus concentré ;
  • le groupe vous permet de bénéficier des avis des uns et des autres ;
  • suivre les conseils du coach peut aider à progresser.
méditation groupe

4. Quel est le meilleur endroit pour la pratique de la méditation ?

Là encore, il n’y a pas forcément de réponse unique à cette question autour de la méditation. En théorie, et avec l’expérience, vous pouvez méditer n’importe où, dès que l’occasion se présente ou dès que vous en ressentez le besoin : en balade, dans les transports en commun, à la sortie d’une réunion de travail…


Pour commencer la pratique de la méditation, il est préférable de choisir un endroit qui vous est agréable. Tout le monde n’est pas à l’aise dans un silence religieux, mais le lieu des séances doit vous préserver des interruptions intempestives. Créez une atmosphère propice à la détente : musique douce, bougies, lumières tamisées, coussins…

5. Est-ce qu’il faut rester immobile quand on médite ?

Oui, il est impératif de trouver une position confortable et de la tenir sans trop bouger. En fonction de vos préférences, installez-vous assis sur une chaise, sur des coussins, en tailleur, ou même allongé. Relâchez vos épaules et vos muscles pour vous sentir bien. Il est aussi important de maintenir votre dos et votre colonne vertébrale bien droits pour favoriser la respiration.


Si après quelques minutes, vous ressentez le besoin de bouger, pas de panique ! Changer de position va juste perturber la séance et vous déconcentrer. Une fois que vous vous sentez mieux, retournez calmement à l’état méditatif.

6. Quelle est la position idéale pour méditer ?

La position du lotus, symbole de la pratique de la méditation, n’est pas la seule possible. L’important est d’adopter une position confortable, de préférence assise.

Parmi les positions les plus utilisées, on trouve :

  • le simple fait d’être assis sur une chaise, le dos droit et les bras relâchés ;
  • l’installation sur un coussin de méditation ou un tapis de yoga, en tailleur ;
  • être allongé sur le dos.


La position couchée favorise le relâchement naturel des tensions, mais invite plus facilement à s’endormir. À privilégier quand vous êtes chez vous. Pour rester concentré et éviter trop de somnolence, vous pouvez tester la méditation guidée avec Morphée. C’est aussi une position idéale pour pratiquer le scan corporel.


7. Sophrologie vs méditation, comment choisir ?

La méditation vous invite à être présent pleinement ici et maintenant et à vivre l’instant présent. C’est une pratique plutôt solitaire qui vous aide à accueillir vos émotions, sensations et pensées, sans les juger ni essayer de les repousser.


La sophrologie, quant à elle, est plutôt axée sur la visualisation et vous permet de vous projeter dans des situations futures ou passées.

8. À partir de quel âge peut-on débuter la pratique de la méditation ?

Au fil de l’avancée dans la vie, nous sommes confrontés à un nombre incalculable d’étapes. Méditer aide à aborder ce parcours de vie avec plus de calme et de confiance.

La pratique de la méditation n’est pas réservée aux adultes. Elle est tout à fait appropriée pour les enfants dès 3 ans. Dans ce cas, les séances sont simplement adaptées. Elles sont généralement plus courtes et plus ludiques.


Parmi les exercices les plus connus, on retrouve la météo intérieure, l’exercice du spaghetti, ou encore le fait de manger en pleine conscience.


Pour compléter la pratique de la méditation par les enfants, Mon Petit Morphée a été imaginé pour les rendre autonomes et les inciter à pratiquer partout !



Avec Morphée, endormez-vous facilement, rapidement et profitez d'un sommeil profond et réparateur.


Morphée contient plus de 210 séances de méditation et sophrologie réalisées par des professionnels du sommeil. 


Les séances s’écoutent au coucher ou lors de réveils nocturnes.


Découvrez les avis sur Morphée.