LIVRAISON STANDARD OFFERTE - 100 JOURS D'ESSAI - RETOURS GRATUITS

Mon panier

Votre panier est vide

Continuer mes achats

Envie de commencer la méditation : 6 conseils pratiques pour se lancer

Vous êtes convaincus des bienfaits de la méditation et vous cherchez à vous lancer ? Cette pratique peut sembler difficile surtout si vous êtes très actif, si vous avez du mal à vous poser ou si votre esprit est constamment agité. Pourtant, elle est accessible à tous, et vivement recommandée ! On vous détaille 6 conseils pratiques pour commencer la méditation



Pourquoi commencer la méditation ?

Méditer consiste à ramener constamment et délibérément son attention sur le moment présent. L’objectif est de ne pas se laisser distraire par les émotions et les pensées qui nous traversent. On se contente d’observer et de ressentir, dans une attitude d’acceptation et sans jugement.


La médecine occidentale a commencé à s’intéresser à la méditation et à ses effets dans les années 70. Depuis, la science a prouvé tous les bienfaits d’une pratique régulière : 

  • réduction de la douleur ; 
  • diminution du stress et de l’anxiété ; 
  • meilleure gestion des troubles du sommeil et de l’alimentation ; 
  • amélioration de l’attention et de la concentration ;
  • prévention des dépressions. 


Comment débuter la méditation ?  

Ces arguments scientifiques donnent clairement envie de commencer la méditation. Mais cela paraît plus facile à dire qu’à faire.

Rassurez-vous la méditation n’a rien de mystique et reste bien plus abordable qu’elle ne semble l’être. Voyez plutôt cela comme une forme d’entraînement de l’esprit, un renforcement musculaire du cerveau.


Pour vous aider et faciliter votre apprentissage, voici quelques règles simples à suivre pas à pas : 


1 – Soyez régulier 

C’est une des clés pour bien commencer la méditation. L’idéal, bien sûr, est de méditer tous les jours. Comme pour tout apprentissage, mieux vaut un entraînement de 10 minutes par jour qu’une pratique intensive 1 heure par semaine. 

Pour vous aider à suivre le rythme, mettez en place un planning, notez les séances sur votre calendrier, ou même sur des post-its, peu importe, l’essentiel est de rester régulier et de ne pas rompre le rythme instauré. 


Comme il n‘est pas toujours simple de débuter la méditation en pratiquant tous les jours, il est tout à fait possible de vous accorder une ou deux journées « off » dans la semaine. Si c’est plus facile dans votre organisation, c’est préférable, et vous évitera de culpabiliser parce que vous avez loupé une ou deux séances. 


2 – Définissez un temps précis pour commencer la méditation 

Pour commencer la méditation, mieux vaut y aller petit à petit au niveau du temps investi. Débuter la méditation avec des séances quotidiennes de 10 à 15 minutes est suffisant pour commencer à en ressentir les effets. Par la suite, vous pourrez augmenter progressivement la durée si vous en ressentez l’envie. 

Portez d’abord vos efforts sur la constance et la régularité, et tenez-vous aux 10 minutes. Tant que vous « luttez » et que vous trouvez ça difficile, c’est qu’il n’est pas encore temps de passer au palier suivant. 

Au fil des semaines, plus vous méditez, plus vous trouverez ça facile et c’est ainsi que la durée des séances pourra passer à 15 puis 25, voire 40 minutes. 


3 – Choisissez un endroit calme et la posture qui vous correspond  

Même si, en théorie, la méditation permet de faire abstraction des bruits environnants, il est préférable de vous éloigner des nuisances sonores et visuelles. Choisissez un endroit calme, mais aussi reposant, dans lequel vous vous sentez à l’aise pour vous détendre. Le silence reste la règle

Pour vous sentir zen et si cela permet de vous apaiser, vous pouvez allumer une bougie, faire brûler de l'encens, installer des coussins confortables ou encore mettre un fond musical. 


Une fois le lieu parfait choisi, pour commencer la méditation, vous devez trouver la posture qui vous convient le mieux. Parmi les plus courantes, on trouve : 

  • la position du lotus ; 
  • la position dite birmane, ou en tailleur ; 
  • la position assise ;
  • la position debout ; 
  • la position couchée, dite « « savasana », qui favorise l’endormissement. 

Le but de la séance est de rester toujours dans la même position, il vaut donc mieux qu’elle soit adaptée. La meilleure des positions est celle assise sur un coussin de méditation ou sur une chaise. Pour débuter la méditation, vous pouvez tout à fait utiliser un tapis de yoga. L’important est de garder la colonne vertébrale droite. 


4 – Positionnez-vous correctement et respirez 

Une fois votre posture trouvée, il s’agit de vous positionner correctement pour que vous ne perdiez pas votre concentration. Fermez les yeux ou fixez un point devant vous, comme un objet par exemple. Restez immobile et détendez-vous. 


Pour commencer la méditation, concentrez-vous sur votre respiration. C’est une des premières étapes essentielles. Prendre conscience de sa respiration est une technique de relaxation et le souffle permet de se détendre. Une respiration reconnectée au corps ouvre la voie vers la méditation. De même, se concentrer sur son souffle aide à se vider l’esprit et à éloigner les pensées trop prenantes. 


5 – Soyez patient

La méditation ne consiste pas à ne penser à rien. Au cours d’une séance, pensées, sensations et images apparaîtront inévitablement. 

Réussir à laisser ces pensées défiler librement, sans chercher à les analyser, les modifier, ni les contrôler, est un exercice complexe. Ramener son esprit à l’instant présent est difficile et vous ne réussirez pas toujours au début. C’est tout à fait normal. C’est avec la pratique que vous progresserez


6 – Testez la méditation guidée 

La méditation se pratique plutôt seul. La technique peut faire peur car se confronter à ses pensées n’est pas chose aisée. D’autre part, il est parfois frustrant de ne pas être accompagné, ni guidé dans la progression.  


Pour commencer la méditation, il est parfois plus facile d'être guidé par une voix qui vous "dicte" quoi faire. Avec Morphée, vous choisissez entre des séances plus ou moins longues (de 8 à 20 minutes). Les exercices méditatifs sont variés afin de rendre la pratique plus ludique et moins routinière. 


La musique peut aussi vous aider à débuter la méditation. Les playlists instrumentales, douces et apaisantes, sont très appropriées. Il en est de même avec les sons de la nature. Libre à vous de choisir le chant des oiseaux, le bruit des vagues, du tonnerre ou de la pluie. Le tout est de trouver quelque chose d'apaisant à mettre en fond sonore pour vous aider à vous concentrer sur le moment présent, sur vous et sur vos pensées. Il est facile de trouver ce type d’enregistrements sur YouTube.